top of page
Rechercher

Comment profiter d'une hausse des taux?


Alors qu’ils étaient au plus bas début 2022, les taux d’emprunt d’Etats et d’entreprise se sont envolés depuis 1 an et demi. La hausse s’est même accélérée depuis septembre. Une aubaine pour les épargnants qui voient apparaitre de nouvelles solutions d’investissement. Mais attention à faire les bons choix.


Quel taux sur 5 ans ?


Souvenez-vous, janvier 2022, ce n’est pas si lointain. La France empruntait alors à -0,25%. Il fallait donc payer, oui payer, pour prêter à l’État français. Dans ces conditions, aucun investisseur particulier ne s’intéressait aux produits de taux, courts ou longs.


Pour rappel, Il y a deux catégories de taux d'intérêt. Les taux courts et les taux longs. Les taux courts sont fixés par les banques centrales. Les taux longs sont en théorie déterminés par le marché, en fonction de l'offre et de la demande, en fonction de ceux qui sont prêts à prêter à un taux et ceux qui sont prêts à emprunter à un taux. Mais pendant près de 10 ans, les banques centrales ont faussé les règles du marché et ont quasiment fixé les taux à long terme pour les baisser de façon drastique en prêtant massivement directement ou indirectement aux États et aux entreprises. Résultat : des taux artificiellement bas ou négatifs.


Un an plus tard, la situation a brutalement basculé. A cause de l’inflation, qui empêche les banques centrales d'intervenir massivement. Ce sont donc à nouveau les règles de marché, de l'offre et de la demande, qui s'appliquent aux taux d'intérêt à long terme. On est donc revenu aujourd'hui à une situation relativement normale. C’était plutôt la situation des dernières années, avec des taux zéros, qui était anormale. Sur 5 ans, vues les perspectives d’inflation et de croissance des différentes zones, les taux actuels semblent plutôt au niveau attendu :

  • Allemagne : 2,75%

  • France : 3,15%

  • Italie : 4,25%

  • États-Unis : 4,90%

  • Taux entreprises européennes « investment grade » (BBB) : 4,75%

  • Taux entreprises européennes « high yield » (BB) : 7,20 %

>> Je souhaite en savoir plus sur les obligations d'états et d'entreprises


Les ETF obligataires


Un ETF est un OPCVM indiciel. Son objectif est de reproduire fidèlement un indice de référence. Comme il n’y a aucune gestion à proprement parler, les frais sont au plus bas. Ce sont donc les produits les plus adaptés pour un investissement obligataire, au sein d’un compte titres ou d’un contrat d’assurance-vie. Voici deux exemples d’ETF :

  • Amundi ETF Govt Bond Euromts Broad 5-7 UCITS ETF DR (FR0010754176)

  • Amundi US Treasury 3-7 ETF C (LU1681040736)

Certes, les rendements affichés par les obligations de long terme à taux fixe sont attractifs, mais investir sur ce type d’obligations a un inconvénient : si les taux continuent de grimper, la valeur des obligations va baisser. En effet, en cas de hausse des taux, de nouvelles obligations sont émises avec des coupons supérieurs à ceux des anciennes. La valeur des anciennes obligations baisse de facto puisque les investisseurs vont préférer les vendre pour acheter de nouvelles obligations, plus rémunératrices.


Pour limiter ce risque, on peut privilégier des ETF avec des échéances plus courtes. Voici deux exemples d’ETF à court terme:

  • Amundi ETF Govt Bond Euromts Broad Investment Grade 1-3 UCITS ETF (FR0010754135)

  • Amundi US Treasury 1-3 ETF (LU1681040819)

Le raisonnement est simple : certes, si la hausse des taux continue, la valeur d’une obligation peut baisser. Mais lorsqu’on investit dans un panier d’obligations à court terme, on n’a chaque année, voire chaque mois, des obligations qui arrivent à maturité, et on peut donc réinvestir le capital sur de nouvelles obligations, plus rentables. A horizon 1 an ou 2 ans, on limite fortement l’impacte négatif d’une hausse des taux et on profite des rendements attractifs : la France emprunte à 3,4% sur 2 ans, les États-Unis à 5%.



Un fonds obligataire « datés »


Afin de profiter de la hausse des taux à court terme tout e réduistant, voire éléminant le risque de baisse des taux à long terme, vous pouvez investir dans des fonds obligataires datés avec une de liquidation/cloture connue à l'avance (2027, 2028, 2029, etc...) . L'échéance moyenne d'un tel fond se situe autour de 5 ans.


En moyenne, les fonds datés sont généralement composés d'une cinquantaine de titres/émetteurs différents, sans biais sectoriel, majoritairement européens dont un tiers d’entreprises françaises.


Ci dessous un exemple de portefeuille de fonds datés:

Certains fonds ont une stratégie « Buy and Hold ». Cela veut dure que le fond conservera la plupart de ses obligations jusqu'à leur maturité (il se garde toutefois la possibilité de vendre s'il estime que le risque de défaut est devenu trop important).


Les obligations détenues dans un fonds daté appartiennent majoritairement à la classe « High Yield », avec une note moyenne à BB. Elles ont été achetées soit au marché primaire (lors de l'émission), soit sur le marché secondaire, avec souvent une décote : en moyenne, les cours des obligations en portefeuille est d'environ 90% du nominal. Le rendement actuariel moyen est actuellement de 6,5%. Les coupons sont capitalisés, et seront principalement investis en titres monétaires offrant des rendements actuellement attractifs (autour de 3%).


Le rendement annualisé à maturité visé se situe donc autour de 5% net des frais de gestion du support, soit une performance de plus de 27% sur une période de 5 ans. Cette performance peut être impacté par un défaut d'un ou plusieurs émetteurs d'un titre en portefeuille. Si 5% des émetteurs font défaut, le rendement serait alors de 4% net de frais de gestion, et de 3,3% si 10% font défaut (estimations basées sur taux de recouvrement de 30%). L'investisseur réaliserait une perte à l'échéance si plus de 30% des émetteurs font faillite. Un scénario catastrophe qui arrive rarement (statistiquement).


Les fonds datés sont accessibles sur les contrats d’assurance vie, les contrats de capitalisation, le Plan d’Épargne Retraite (PER), les Comptes Titre Ordinaires (CTO) et certains Plan Epargne en Actions (PEA). L'investisseur peut ainsi profiter des avantages, notamment fiscaux, de ces différentes enveloppes.


>> Je souhaite en savoir plus sur les fonds obligataires datés



DIEM Geoffrey

Conseiller en Gestion de Patrimoine

Cabinet Diem Conseil & Patrimoine


"Profitez du moment présent pour investir dans votre avenir"


Tel: 07 72 21 43 61

Email: conseil@carpediempatrimoine.net



14 vues0 commentaire

留言


bottom of page