top of page
Rechercher

Comment détenir 100 000 € dans 10 ans ?



Atteindre un objectif d’épargne de 100 000 € en 10 ans peut sembler ambitieux, mais il est tout à fait réalisable avec des choix d'investissement adaptés. Cet article explore deux approches pour atteindre cet objectif : l'une se concentrant sur un investissement en une seule fois et l'autre sur la mise en place de versements programmés.


100 000 € : un objectif plus ou moins atteignable selon la prise de risque


Investir est toujours une question d'équilibre entre risque et rendement. Plus vous êtes prêt à prendre des risques, plus vous avez de chances d'obtenir des rendements élevés, et donc d'atteindre votre objectif plus rapidement. Cependant, un rendement élevé est souvent accompagné d'une plus grande volatilité et d’un potentiel risque de perte en capital.


Mais aussi, avec d’exceptionnelles performances, vous pouvez atteindre votre objectif bien plus vite. Par exemple, si vous aviez investi dans Nvidia il y a 10 ans, vous auriez vu votre investissement augmenter de manière spectaculaire, car le géant de la tech a connu une croissance exceptionnelle grâce à ses innovations dans les cartes graphiques et l'intelligence artificielle.


En 10 ans, le cours de l’action a bondi de 25 500 %. Il aurait ainsi suffi d’investir une mise initiale d’environ 400 € il y a 10 ans pour avoir 100 000 € aujourd’hui. Dans cet exemple, il s’agit d’une modeste somme mais difficile de prédire qu’une entreprise puisse exploser les compteurs à l’image de Nvidia et encore moins si cela implique aucune prise de risque.


Au contraire, en optant pour des placements à capital garanti, vous évitez toute prise de risque. Ainsi, vous êtes certain de récupérer le capital investi. Cependant, avec ce type de placement, le rendement dépasse rarement 3 %. Par exemple, investir une mise initiale de 400 € pendant 10 ans à un taux de 3 % ne vous rapportera qu’un capital final de 538 € (soit 400 € d’investissement initial et 138 € d'intérêts perçus).


Bien entendu, cette comparaison met en parallèle un extrême et un autre, mais illustre aussi l'importance de trouver un équilibre entre rendement et risque pour maximiser ses investissements.


Pour ce faire, il est essentiel de définir une allocation d'actifs adaptée à son profil d'investisseur, en tenant compte de sa tolérance au risque, de ses objectifs et de son horizon de placement. La gestion libre est une excellente solution pour ceux qui souhaitent une approche personnalisée. Vous confiez la gestion de votre contrat à un professionnel et il se charge de déterminer une allocation type suivant votre profil investisseur.


Quelle mise initiale pour atteindre 100 000 € au bout de 10 ans ?


Pour atteindre 100 000 € au bout de 10 ans, une première approche consisterait à réunir une certaine somme et la placer à un taux, qui selon la somme investie, permettra d’atteindre l’objectif d’épargne.


Investir 75 000 € à 3 %


Réunir 75 000 € représente une somme conséquente et investir cette somme à un taux de 3 % pour atteindre 100 000 € en 10 ans représente alors une stratégie d’investissement très sécurisée.


Pour y parvenir, les livrets d’épargne, comptes à terme et fonds en euros sont des solutions de placement idéales pour les épargnants à la recherche de sécurité et de rendement. Du fait du contexte actuel, ils permettent d’avoisiner les 3 %, voire de les dépasser. Par ailleurs, les intérêts générés par les livrets tels que le Livret A et le LDDS sont exonérés d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux.


En ce qui concerne le fonds en euros, support à capital garanti de l’assurance-vie, il est de retour à des taux plus rémunérateurs. Si au cours des dernières années, les rendements des fonds en euros avaient tendance à baisser en raison des taux d'intérêt historiquement bas, récemment, nous observons un retournement de tendance, avec un retour des fonds en euros à des taux plus rémunérateurs : plus de 3 % pour les meilleurs fonds en euros.


Certains fonds en euros permettent même de viser un objectif de rendement supérieur à 3 % grâce à des boosts.


>> Je souhaite en savoir plus sur les fonds euros à taux boostés


Investir 60 000 € à 5 %


Pour atteindre 100 000 € en 10 ans, placer à 5 % offre généralement un bon équilibre entre risque et rendement. Pour y parvenir, il faudrait investir 60 000 €. Vous pouvez choisir de répartir votre épargne en plaçant une partie dans des investissements à capital garanti et l'autre partie dans des placements plus risqués. Une autre option serait d’investir en SCPI en nue-propriété. Les SCPI permettent d’investir dans l’immobilier sans les contraintes de gestion traditionnelles et offrent des revenus stables.


Souscrire des parts de SCPI en nue-propriété consiste à séparer la pleine propriété en deux, avec d’un côté la nue-propriété (celui qui détient le bien) que vous achetez à un prix décoté et de l’autre l’usufruit (celui qui perçoit les revenus). C’est ce que l’on appelle le démembrement, qui s’étend sur une période pouvant aller de 3 à 20 ans. A l’issue de la période de démembrement, la pleine propriété revient au nu-propriétaire, qui pourra alors percevoir les revenus locatifs.


En investissant 60 000 € en nue-propriété sur une période de 10 ans, vous profitez d’une décote de 35 %. Après 10 ans, vous obtiendrez la pleine-propriété pour un total de 92 000 €, et ce sans compter les revalorisations du prix de part sur la période de démembrement.


>> Je souhaite en savoir plus sur les SCPI en nue-propriété



Investir 40 000 € à 10 %


40 000 € est une somme qui est déjà un peu plus à la portée des épargnants. Mais pour atteindre les 100 000 € au bout de 10 ans, il faut s’orienter vers des placements risqués. 100 000 € d’épargne au bout de 10 ans est atteignable dès lors que les 40 000 € sont placés à un taux de 10 %. Pour être précis, 40 000 € investis à 10 % sur 10 ans, c’est obtenir un capital final de 103 750 €.


Investir dans des actions est une des classes d’actifs qui se rapproche le plus d’un tel niveau de rendement. Selon une étude de l’IEIF, le meilleur placement sur les 15 dernières années, ce sont les actions avec un Taux de Rendement Interne (TRI) de 9,9 % entre 2008 et 2023. Sauf qu’investir en actions, c’est aussi prendre le risque de perdre le capital investi. Une alternative permet de viser un tel rendement mais avec un risque maîtrisé. Il s’agit du produit structuré.


Avec un produit structuré, vous conciliez performance et maîtrise du risque grâce aux barrières de protection, en contrepartie d’une performance capée (vous connaissez le potentiel de gains maximum avant même d’investir). Si cette alternative ne permet pas d’éviter un risque de perte en capital partielle ou totale, elle peut limiter les pertes selon le niveau de baisse de l’indice et les caractéristiques propres au produit.


>> Je souhaite en savoir plus sur les produits structurés



Comment atteindre 100 000 € au bout de 10 ans avec les versements programmés ?


Les versements programmés consistent à investir une certaine somme à intervalles réguliers : 100 € par mois, 500 € par mois, 1 000 € par trimestre... Ils sont particulièrement plébiscités pour lisser les points d’entrée et réduire la volatilité. Ils sont également très simple à mettre en place dans un contrat d’assurance-vie ou un PER.


De 500 € à 700 € tous les mois entre 5 % et 10 % de rendement


Investir une somme conséquente en une seule fois n’est pas la seule option à la portée des épargnants pour atteindre 100 000 € au bout de 10 ans.


Sans aucune mise initiale, il vous faudra par exemple investir 500 € chaque mois à un taux à plus de 10 % pour atteindre 100 000 €. Avec 10 %, vous obtenez précisément un capital final de 95 625 € au bout de 10 ans. Bien sûr, plus vous augmentez le montant des versements et moins vous aurez besoin de placer à un taux élevé et risqué. Avec 600 € par mois, investir à 7 % suffira pour atteindre l’objectif d’épargne. Avec 700 € par mois, vous devrez viser 5 % de rendement, un taux moins élevé accessible avec des placements moins risqués.


Si vous souhaitez ne prendre aucun risque avec le fonds en euros, support garanti en capital, vous pouvez espérer un rendement aux alentours de 3 %. Il faudra investir environ 750 € pour obtenir un capital final d’au moins 100 000 € au bout de 10 ans. En ce moment, des offres à taux boosté permettent d’obtenir un meilleur rendement sur le fonds en euros, et ce toujours avec une garantie du capital investi.


La gestion libre, le meilleur choix pour investir régulièrement selon son profil de risque ?


Pour mettre en place des versements programmés, vous pouvez opter pour la gestion libre. Dans ce cas, les versements sont automatiquement répartis sur les différents supports conformément au profil choisi (prudent, équilibré, dynamique ou offensif).


La gestion libre est un mode de gestion dans lequel l’investisseur confie la gestion de son contrat, le plus souvent à son assureur ou à un gérant professionnel. Ces derniers se chargent de déterminer une allocation type suivant le profil de l’investisseur.


Pour autoriser le pilotage du contrat par le gestionnaire, il faudra avant tout déterminer votre profil d’investisseur. Celui-ci est déterminé en fonction de votre aversion au risque mais également en fonction de votre horizon de placement. Selon les assureurs, plusieurs profils existent (prudent, équilibré, dynamique et offensif). Si vous avez une tolérance au risque plus élevée, votre portefeuille pourra inclure une plus grande proportion d’actifs à rendement élevé. Et inversement, un profil prudent permettra d’épargner sur des supports moins risqués mais au rendement moins élevé.


Par ailleurs, la gestion libre est une des plus diversifiées puisqu’elle regroupe toutes les classes d’actifs : actions, obligations, ETF, private equity, fonds en euros, immobilier…


Pour déterminer des allocations cohérentes pour chaque profil de risque, votre conseiller en gestion de patrimoine analyse l’environnement macroéconomique, valide l’allocation d’actifs et procède si besoin aux éventuels ajustements jugés pertinents, en cohérence avec les anticipations macroéconomiques. Ces modifications seront automatiquement réalisées sur votre allocation. Vous n’avez rien à faire !


>> Je souhaite en savoir plus sur la gestion libre avec un conseiller en gestion de patrimoine



DIEM Geoffrey

Conseiller en Gestion de Patrimoine

Cabinet Diem Conseil & Patrimoine  


"Profitez du moment présent pour investir dans votre avenir"


Tel: 07 72 21 43 61

17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page